TA Collective Agreement Ratified

Updated: Oct 2

La version française suit.


At our online meeting on Wednesday, September 30, the Teaching Assistant Assembly ratified the Tentative Agreement for a new TA Collective Agreement, with 89.91% voting in favour of ratification. The agreement will now be brought by McGill’s Bargaining Committee to the Board of Governors. Once the Collective Agreement is signed by both parties, we will follow up with current and former AGSEM members with more information about what changes might impact you—from extended time to file grievances to retroactive pay.


While the assembly ratified the new agreement with a strong majority, throughout the discussion AGSEM members emphasised directions the union must take in future rounds of negotiations with regards to TA overwork; fair compensation for hours worked; increasing the number of TA positions across campus; fair and equitable hiring; transparency with priority pool access and extensions; and harassment and discrimination—particularly explicit protections for respecting a TA’s personal pronouns. To help keep institutional memory of the bargaining process, before they retire from their positions, the Bargaining Committee will prepare a report of recommendations for the next team of negotiators, which will begin their work one year before the expiration of the new agreement on July 31, 2023.


Beyond negotiations, union officers, committees and the Delegates’ Council have their work cut out for them in the next 3 years, not only to enforce the new Collective Agreement through McGill’s Labour Relations committee, but also to educate AGSEM members and other stakeholders of the new provisions, and advocate for TAs in McGill’s policy revisions and in our outreach to other members of the McGill community. One thing the union—and graduate students more broadly—must continue to address is the inherent power differential between TAs and their course supervisors, and how potential complications from a TA’s employment context may unfairly affect their academic context, and vice versa. A culture change is necessary to ensure that McGill respects TA positions as employment, with all of our rights and responsibilities—including the fact that through our labour we are earning wages, not funding.


We appreciate all those who attended our first virtual assembly—this is new for all of us!—as holding a secret union vote online is no easy feat. Thank you to all the members who made their voices heard over the years, through attending departmental events, AGSEM information sessions, and assemblies that set mandates. Finally, thank you to the AGSEM Unit 1 Bargaining Committee for their hard work fighting for TA labour rights over two years of bargaining.



—The AGSEM Executive Committee

Lors de notre réunion en ligne le mercredi 30 septembre, l’assemblée générale a ratifié l'accord de principe pour une nouvelle convention collective pour les auxiliaires d’enseignement, avec 89,91% des voix en faveur. L’entente sera maintenant présentée par le Comité de négociation de McGill au Conseil des gouverneurs. Une fois la convention collective signée par les deux parties, nous ferons un suivi auprès des membres actuels et anciens de l'AÉÉDEM avec plus d'informations sur les changements qui pourraient vous affecter—du délai prolongé pour déposer des griefs à la rémunération rétroactive.


Alors que l'assemblée a ratifié le nouvel accord avec une forte majorité, tout au long de la discussion, les membres de l'AÉÉDEM ont mis l'accent sur les questions que le syndicat doit prioriser lors des futures rondes de négociations concernant le surmenage des auxiliaires ; une juste rémunération des heures travaillées ; l’augmentation du nombre de postes d'auxiliaire sur le campus ; l’embauche juste et équitable ; la transparence avec l’accès prioritaire au bassin de priorité et des extensions; et le harcèlement et la discrimination—en particulier des protections explicites pour le respect des pronoms personnels d'un auxiliaire. Pour aider à garder la mémoire institutionnelle du processus de négociation, avant qu'ils ne se retirent de leurs fonctions, le comité de négociation préparera un rapport de recommandations pour la prochaine équipe de négociateurs, qui débutera leurs travaux un an avant l'expiration de la nouvelle entente le 31 juillet 2023.


Au-delà des négociations, les dirigeants syndicaux, les comités et le conseil des délégués ont du pain sur la planche au cours des trois prochaines années, non seulement pour faire appliquer la nouvelle convention collective par le biais du comité des relations de travail de McGill, mais aussi pour éduquer les membres de l'AÉÉDEM et d'autres intervenants des nouvelles dispositions et plaider en faveur des auxiliaires dans les révisions de la politique de McGill et dans nos activités de sensibilisation auprès d'autres membres de la communauté de McGill. Une chose que le syndicat—et les étudiant.e.s aux cycles supérieurs en général—doivent continuer de traiter est le différentiel de pouvoir inhérent entre les auxiliaires et leurs superviseur.e.s, et comment les complications potentielles du contexte d'emploi d'un.e auxiliaire peuvent injustement affecter leur contexte académique, et vice versa. Un changement de culture est nécessaire pour s'assurer que McGill respecte les postes d'auxiliaire en tant qu'emploi, avec tous nos droits et responsabilités—y compris le fait que grâce à notre travail, nous gagnons un salaire et non une bourse.


Nous apprécions tous ceux qui ont assisté à notre première assemblée virtuelle—c'est nouveau pour nous tous!—car la tenue d'un vote syndical secret en ligne fut toute qu’un exercice. Merci à tous les membres qui ont fait entendre leur voix au fil des ans, en participant aux événements ministériels, aux séances d'information de l’AÉÉDEM et aux assemblées qui fixent les mandats. Enfin, merci au comité de négociation de l'Unité 1 de l'AÉÉDEM pour son travail acharné dans la lutte pour les droits des auxiliaires d’enseignement au cours de deux ans de négociation.



—Le comité exécutif de l'AÉÉDEM

Association of Graduate Students Employed at McGill

The Association of Graduate Students Employed at McGill (AGSEM) was accredited in 1993 to represent Teaching Assistants at McGill, making us the oldest TA Union in the province. Invigilators joined AGSEM in 2010 and Course Lecturers in 2011. Course lecturers have since separated into the McGill Course Lecturers and Instructors Union (MCLIU).

Email: mail@agsem-aeedem.ca

Phone: 514-398-2582

3641 rue University, suite 207
Montréal, Québec H3A 2B3

*Please note that our office is unfortunately not wheelchair accessible

© 2019 by The Association of Graduate Students Employed at McGill.