September 2019 Newsletter

*La version française suit.*


Union News and Committees

New TA Training


Are you looking to improve your pedagogical skills? There are three Teaching Assistant training sessions this September:

If you are a TA for the first time this semester, you are entitled to be paid for three hours of training (in addition to the hours in your TA contract). Not a new TA, but still interested in the workshops? You are still entitled to attend the workshops, but you will not be compensated for your time.


You must register for each workshop you wish to attend by following the appropriate link above. The workshops are free, but cancellation fees may apply.


If the above dates and times conflict with your schedule and you are unable to attend any of the workshops, please give this feedback to Teaching and Learning Services and /or the Tomlinson Project.


Get Involved


If you are looking to get involved in AGSEM next year, there are a number of open Teaching Assistant and Invigilator Delegate positions. The AGSEM Delegates’ Council meets once a month from September to April to discuss issues affecting Teaching Assistants and Invigilators. Delegates play an important role ensuring that the Collective Agreement is respected during TA hiring. Learn more about Delegates here.


You can also get involved as a committee member. Each position comes with an honorarium and a flexible schedule. Positions are still open for the following committees and elections will be at the next Delegates’ Council meeting on September 16, 6:00pm in Rutherford 103:

  • Mobilization ($200 /semester)

  • Constitutional Review ($500 /year)

  • External Affairs ($85 /semester)

You do not have to be a Delegate to attend or run for a committee position. Additionally, if you can’t make the meeting in person, you are welcome to run in absentia. Contact AGSEM to get involved!

Teaching Assistant Bargaining


The TA Bargaining Committee went to the table three times over the summer and met once with HR and the Associate Provost for Equity, Angela Campbell. We brought out members’ concerns about basic protections against gender-based discrimination and clear language protecting TAs from sexual harassment from their employer. McGill maintains the position that they will not accept simple and explicit language prohibiting deliberate gender-based harassment and abuse of power. Our meeting further exposed a gap in understanding basic principles of the Policy Against Sexual Violence and the Harassment and Discrimination Policy, and we have concerns that “trauma-informed” and “survivor-focused” policy means little in the employment context.


The BC resumes weekly meetings this week and will deliver on the members’ mandates.

Members drive our bargaining. Do you want McGill to hear what you have to say? Take a couple minutes to fill out the mini-survey below, or contact the BC Chair if you have concerns about sexual violence, harassment and discrimination, disability and accessibility, and mental health. Everything will remain confidential.


For previous updates about TA Bargaining click here.

Mini-Survey: Equity Issues


Our last mini-survey on TA Workload gave us great feedback. Here’s what you told us:

  • Hours allocated for meeting with students are frequently underestimated. TAs feel pressure from students and professors to meet above and beyond their paid hours.

  • TAs work over their hours because they have a commitment to quality teaching and they care about the success of the course and of their students. Several respondents commented that they would prefer more hours to a lighter workload. This is work we want to do, and we want to do it well.

  • The most frequent concern is difficult to quantify. TAs want a culture of respect at their University. They want recognition for the work that they put into McGill’s academic mission, support from their course supervisors (like adequate time to prepare conferences and complete rubrics for grading). TAs want to know that if we tell our professors that our workload is not sustainable, that they will be on our side.


Follow this link to fill out a mini-survey on issues related to harassment, discrimination, sexual violence, accessibility, and mental health. This one is super short—we want members to have the opportunity to discuss these issues in their own words. Your experience is not just a number. We aren’t collecting any personal information on these surveys and your response will remain confidential.


AGSEM Member Profile

Travis à la conférence de la Coalition of Graduate Employee Unions à l'Université de Toronto, août 2019

Travis Chen, TA

PhD Biology


What is your favorite part of being a TA?


I'd say, hands down, it's the ability to teach in a way that allows for exploration and inquiries. I teach a first year biology lab and the greatest aspect of it is the hands on teaching from the original source material, life itself. We used to hike up to Mont Royal and teach about invasive plants by surveying the mountain, unfortunately we don't do this anymore and the amount of lab time has dramatically reduced in recent years. But, I believe, this highlights an important aspect that's lacking from education; textbooks will provide a series of facts and knowledge, but it's missing the inspirations and questions that lead to it. For me, teaching hands on in a lab with organisms allows for the exploration and questioning that I feel is missing.


What challenges do you face as a TA?


I teach a group of 12-15 students per lab, this will most likely be the lowest student to educator ratio they'll ever have in their undergrad. So, I do my best to provide one-on-one help everyone that asks for it, but there's only so much time in two hours and I'm often left scrambling from one student to another. It's one thing to give an answer but a whole other to explain an answer, and unfortunately because of time constraints I usually have to just give an answer. Even then, a lot of TAs like me would often go half an hour to an hour past the end of the lab, we're stuck between a rock and a hard place, we can't just say no to students who ask for help, but we're not given the time to do it.


What skills have you acquired that will help you in your career?


It's hard to TA without learning a few skills, considering most TAs don't start with much—if any—formal education training. TAing is great opportunity to learn very important skills, not just for your career but for everyday use. Skills like leading, organization, effective teaching; one of the best skills I acquired was the ability to explain very complex ideas and their implications in simple terms so that first year undergrads can understand it, this isn’t something that you have to do when talking with experts in the field.

Community


On Friday, September 27, at 11:00AM outside of the Arts Building, the McGill community will be gathering to participate in the Global Climate Strike against climate inaction. If you are interested in participating in the rally and march, come join us at the AGSEM banner.


AMUSE (the Association of McGill University Support Employees) and McGill reached an equity settlement in December 2018 to resolve pay equity complaints dating back to 2010. If you worked as an AMUSE casual (whether Class A, B, or C) or a MUNACA replacement worker anytime between December 21, 2010 and December 7, 2018, you are included in this settlement. AMUSE is currently in the process of contacting past members about their retroactive pay. If you have any concerns, please contact payequity@amusemcgill.org. Emails received from amuse.pay.equity@gmail.com are legitimate.


SEUQAM (Syndicat des employées et employés de l'UQAM), the labour union representing over 1,800 administrative and technical workers at the University of Quebec at Montreal has been on strike since the first day of the fall semester. At their General Assembly on September 9, over 1,000 members voted 73% in favour of continuing the strike for at least 10 more days after rejecting their employer’s previous offer as inadequate. SEUQAM has been without a contract since 31 May 2017.

Nouvelles syndicales

Formation pour nouveaux auxiliaires


Cherchez-vous à améliorer vos aptitudes pédagogiques? Il se tiendra trois sessions de formation en septembre :

Si vous occupez un poste d'auxiliaire pour la première fois ce trimestre, vous avez le droit d'être rémunéré pour trois heures de formation (en plus des heures de votre contrat d'auxiliaire). Si avez déjà été auxiliaire, mais vous êtes intéressé par les ateliers, vous avez le droit d'assister, mais vous ne serez pas rémunéré pour votre temps.


Vous devez vous inscrire à chaque atelier auquel vous souhaitez participer en suivant le lien approprié ci-dessus. Les ateliers sont gratuits, mais des frais d’annulation peuvent s’appliquer.


S'il y a conflit d'horaire et que vous ne pouvez assister aux ateliers, veuillez faire part de vos commentaires aux services d’enseignement et d’apprentissage et / ou au projet Tomlinson.


Pour vous impliquer


Si vous souhaitez vous impliquer dans l'AÉÉDEM cette année, plusieurs postes de délégué-e sont ouvert. Le Conseil des délégués de l'AÉÉDEM se réunit une fois par mois de septembre à avril pour discuter des questions touchant les auxiliaires d’enseignement et les surveillant-e-s d'examen. Les délégué-e-s jouent un rôle important en veillant au respect de la convention collective lors du processus d’embauche. En savoir plus sur les délégués.


Vous pouvez également participer en tant que membre d'un comité. Chaque poste a un honoraire et un horaire flexible. Les comités suivants ont des postes à combler et les élections auront lieu lors de la prochaine réunion du Conseil des délégués :

  • Le comité de mobilisation (200$ par trimestre)

  • Le comité de la constitution (500$ par an)

  • Le comité des affaires externes (85$ par trimestre)

Vous n'êtes pas obligé d'être un délégué pour assister ou se présenter à un poste au sein d'un comité. De plus, si vous ne pouvez pas vous rendre à la réunion en personne, vous pouvez vous présenter in absentia. Communiquez avec nous pour vous impliquer!

Négociations des auxiliaires à l'enseignement


Le Comité de négociation des auxiliaires à l'enseignement s'est réuni à la table trois fois au cours de l'été et a rencontré une fois les ressources humaines et la Vice-principale adjointe (politiques, procédures et équité), Angela Campbell. Nous avons fait part des préoccupations de nos membres concernant les protections de base contre la discrimination fondée sur le genre et un langage clair protégeant les auxiliaires du harcèlement sexuel de leur employeur. McGill maintient la position selon laquelle ils n'accepteront pas un langage précis et explicite interdisant le harcèlement délibéré fondé sur le genre et l'abus de pouvoir. Notre rencontre a également mis en lumière une lacune dans la compréhension des principes de base de la Politique contre la violence sexuelle et la Politique sur le harcèlement et la discrimination, et nous craignons qu'une politique prenant en compte des traumatismes et axée sur les survivant-e-s ait peu d'importance dans le contexte de l'emploi.


Le Comité de négociation reprend ses séances hebdomadaires cette semaine et livrera le mandat de ses membres. Les membres dirigent nos négociations. Voulez-vous que McGill vous écoutent? Prenez quelques minutes pour remplir le mini-sondage ci-dessous ou contactez le comité de négociation si vous avez des préoccupations concernant la violence sexuelle, le harcèlement et la discrimination, le handicap, l'accessibilité et la santé mentale. Tout restera confidentiel.


Pour les mises à jour précédentes sur les négociations cliquez ici.

Mini-Sondage pour les auxiliaires à l'enseignement


Notre dernier mini-sondage sur la charge de travail des auxiliaires à l'enseignement nous a donné d'excellents commentaires. Voici ce que vous nous avez dit:

  • Les heures allouées aux rencontres avec les étudiant-e-s sont souvent sous-estimées. Les auxiliaires ressentent la pression des étudiant-e-s et des professeur-e-s pour qu'ils se rencontrent au-delà de leurs heures rémunérées.

  • Les auxiliaires travaillent au delà de leurs heures allouées parce qu'ils sont déterminés à fournir un enseignement de qualité et qu'ils se soucient de la réussite de leurs étudiant-e-s. Plusieurs répondants ont indiqué qu'ils préféreraient davantage d'heures à une charge de travail moins lourde. C'est un travail que nous voulons faire et que nous voulons bien faire.

  • La préoccupation la plus commune est difficile à quantifier. Les auxiliaires veulent une culture de respect dans leur université. Ils souhaitent être reconnus pour le travail qu’ils ont confié à la mission universitaire de McGill, ainsi que le soutien de leurs superviseur-e-s (par exemple, suffisamment de temps pour préparer des conférences et compléter les rubriques de notation). Les auxiliaires veulent savoir que si nous disons à nos professeurs que notre charge de travail n'est pas soutenable, ils nous supporterons.

Suivez ce lien pour compléter un mini-sondage sur des questions liées au harcèlement, à la discrimination, à la violence sexuelle, à l'accessibilité et à la santé mentale. Celui-ci est très court - nous voulons que les membres aient la possibilité de discuter de ces questions en leurs propres mots. Votre expérience n'est pas qu'un chiffre. Nous ne collectons aucune information personnelle sur ces sondages et votre réponse restera confidentielle.

Profile d'auxiliaire

Travis à la conférence de la Coalition of Graduate Employee Unions à l'Université de Toronto, août 2019

Travis Chen, auxiliaire à l'enseignement

PhD Biologie


Quel aspect du rôle d'auxiliaire favorisez-vous?


Je dirais, principalement, c'est la capacité d'enseigner d'une manière qui permet l'exploration et les questions. J'enseigne un laboratoire de biologie de première année et le plus grand aspect est l'enseignement pratique à partir du matériel de source, la vie elle-même. Dans le passé nous avions l'habitude de marcher jusqu'au Mont-Royal et d'enseigner sur les plantes envahissantes en sondant la montagne. Malheureusement, nous ne le faisons plus et le temps passé en laboratoire a considérablement diminué ces dernières années. Mais, je crois, cela met en évidence un aspect important qui manque à l’éducation; les manuels fournissent une série de faits et de connaissances, mais il manque les inspirations et les questions qui y mènent. Pour moi, l'opportunité d'enseigner concrètement dans un laboratoire avec des organismes me permet d'explorer et de poser des questions.


Quels défis faites-vous face en tant qu'auxiliaire?


J'enseigne à un groupe de 12 à 15 étudiants par laboratoire, probablement le ratio étudiant / éducateur le plus bas qu'aura le programme de premier cycle. Je fais donc de mon mieux pour offrir une aide personnalisée à tous ceux qui le demandent, mais il ne reste que très peu de temps en deux heures et je suis souvent obligé de passer d’un étudiant à l’autre. C'est une chose de donner une réponse, mais tout autre de prendre le temps d'expliquer une réponse. Malheureusement, à cause du manque de temps, je dois généralement donner une réponse. Même dans ce cas, de nombreux assistants comme moi continuaient souvent une demi-heure à une heure après la fin du laboratoire, c'est difficile car nous ne pouvons pas simplement dire non aux étudiants qui demandent de l'aide, mais on ne nous donne pas le temps de le faire.


Quels aptitudes avez-vous acquis dans votre rôle d'auxiliaire qui vous aidera dans votre carrière?


C'est difficile d'enseigner en tant qu'auxiliaire sans acquérir quelques compétences, étant donné que la plupart des auxiliaires n'entament pas leur postes avec une formation d'éducation formelle. Être auxiliaire est une excellente occasion d’acquérir des compétences très importantes, non seulement pour votre carrière, mais pour un usage quotidien. Des compétences telles que diriger, organiser, enseigner efficacement... L’une des meilleures compétences que j’ai acquise est la capacité de vulgariser des idées très complexes et leurs implications afin que les étudiants de première année puissent les comprendre. Ce n’est pas quelque chose que vous devez faire lorsque vous vous adressez à des experts du domaine.

Communauté


Vendredi le 27 septembre, à 11h, la communauté de McGill se réunira à l'extérieur du pavillon des Arts pour participer à la grève climatique mondiale. Si vous voulez participer, venez nous trouver sous la bannière de l'AÉÉDEM.


En décembre 2018, le SEOUM (Syndicat des employé-e-s occasionnel-le-s de l'Université McGill) et McGill ont conclu un règlement d’équité pour résoudre les plaintes d’équité salariale remontant à 2010. Si vous avez travaillé à titre occasionnel dans le SEOUM (classe A, B ou C) ou travailleur de remplacement au MUNACA entre le 21 décembre 2010 et le 7 décembre, 2018, vous êtes inclus dans ce règlement. Le SEOUM est actuellement en train de contacter les anciens membres au sujet de leur salaire rétroactif. Si vous avez des questions, veuillez contacter payequity@amusemcgill.org. Les courriels reçus de amuse.pay.equity@gmail.com sont légitimes.


SEUQAM (Syndicat des employés et employés de l'UQAM), le syndicat représentant plus de 1 800 travailleurs administratifs et techniques de l'Université du Québec à Montréal, est en grève depuis le premier jour du trimestre d'automne. Lors de leur assemblée générale du 9 septembre, plus de 1 000 membres ont voté à 73% en faveur de la poursuite de la grève pendant au moins 10 jours après le rejet de la précédente offre de leur employeur, jugée inadéquate. SEUQAM est sans contrat depuis le 31 mai 2017.

Association of Graduate Students Employed at McGill

The Association of Graduate Students Employed at McGill (AGSEM) was accredited in 1993 to represent Teaching Assistants at McGill, making us the oldest TA Union in the province. Invigilators joined AGSEM in 2010 and Course Lecturers in 2011. Course lecturers have since separated into the McGill Course Lecturers and Instructors Union (MCLIU).

Email: mail@agsem-aeedem.ca

Phone: 514-398-2582

515 avenue des Pins, 2ème étage
Montréal, Québec H2W 1S4

*Please note that our office is unfortunately not wheelchair accessible

© 2019 by The Association of Graduate Students Employed at McGill.